"FREINS aux USAGES des TICE* en E.P.S."
Frédéric GUELLEC

Décembre 2003

*TICE : Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement.


SOMMAIRE :  

Les textes officiels

Les usages des TICE en E.P.S

Quels freins à ces usages ?

Perspectives d'avenir


 

Les textes officiels :

Les technologies d'information et de communication pour l'enseignement sont susceptibles d'améliorer l'efficacité et la qualité de l'enseignement et l'engagement des élèves. Appliquées à l'éducation physique et sportive, elles facilitent une appropriation personnalisée du savoir, par un accès progressif aux processus de formation en autonomie et d'apprentissage individualisé. Une initiation à l'analyse de la performance et de la pratique physique permet aux élèves de conduire leur travail de façon autonome (ex. : matériels de biofeedback). Elle peut se compléter d'une initiation au développement de la communication au sein de la classe, dans et hors de l'établissement (utilisation de l'Internet). Pendant les enseignements, les technologies nouvelles permettent aux enseignants d'analyser les prestations des élèves, d'identifier les problèmes d'apprentissage en utilisant la vidéo numérique, de différencier les contenus d'enseignement, d'individualiser l'enseignement, d'adapter les charges de travail selon les niveaux en analysant les données recueillies.

Ces technologies favorisent aussi l'accès à des fonds documentaires numérisés, comme les banques de données d'images, de schémas et de vidéo essentielles dans l'analyse des activités physiques, sportives et artistiques, comme les banques d'images et de données sur l'intervention en milieu scolaire. Elles permettent aussi l'utilisation des logiciels de soutien à l'intervention de l'enseignant qui favorisent l'utilisation de données prises en direct sur le terrain, ou de logiciels "experts" dans une gamme étendue d'activités physiques applicables aux groupes (pour l'enseignant) ou applicables à une personne (travail autonome de l'élève).

 

Les usages des TICE en E.P.S :

(http://www.educnet.education.fr/eps/apport_tice/default.htm)

  • Les TICE comme outil de production de documents.
  • Les TICE comme outil de gestion des données numériques pour préparer et améliorer la conduite et le suivi des leçons - Aspects formatifs.
  • Les TICE comme outil d’aide à l'évaluation.
  • Les TICE pour gérer les rencontres en E.P.S..
  • Les TICE pour la production d'images et vidéos.
  • Les TICE comme moyen de communication et de partage (Internet)

 

Quels freins à ces usages ?

  • Pourquoi ces usages et ces changements ? Sont-ils incontournables ?

Pourquoi ces usages et ces changements ? L'extrait du texte officiel issu des programmes pour les classes de lycée justifie l’introduction et l’utilisation en E.P.S. des technologies d’information pour l’enseignement (HS N°6 du 31 août 2000). L'évolution de ces technologies s'appuie sur un marché potentiellement porteur, mais la pénétration des nouvelles technologies et de leurs usages dans les pratiques professionnelles n'est pas uniforme. Changer sa pratique professionnelle, car il s'agit bien de cela, n'est pas une mince affaire. Impossible de se lâcher même d'une main, lorsque la gestion d'une classe nécessite une parfaite maîtrise de ses interventions et des outils mis en jeu. Les textes officiels favorisent l'usage des TICE et les changements de nos pratiques, mais avons-nous tous d'emblée les moyens de changer dans ce sens précis ?

D'autre part, ces changements sont-ils incontournables ? "On ne change pas par plaisir, mais parce qu'il le faut". Nous sommes certainement loin de cette nécessité pour beaucoup d'entre nous. Formation, age, "habitus", mentalité, équipe pédagogique, établissement, sont autant d'éléments susceptibles d'influencer une propension à l'inertie. Pourquoi changer et me mettre en difficulté alors que ma pratique me satisfait pleinement ? Pourquoi changer et me mettre en difficulté alors que ma pratique est objectivement efficace ? Si des changements sont nécessaires ils seront réalisés à partir de ce que je maîtrise parfaitement et non à partir de ce que l'on me propose d'utiliser expressément et que je ne connais pas.

 

Perspectives d'avenir :

Il y a changement et usage des TICE lorsqu'un usager compétent entrevoit une optimisation de sa pratique professionnelle avec ces outils. Il décide alors de créer ou d'utiliser un nouveau moyen d'action. L'usager compétent est au centre de cette dynamique créative, et c'est donc lui le moteur d'un vrai changement. Les freins aux usages des TICE résident dorénavant moins dans les aspects matériels que dans les carences de la formation initiale et continue dans ce domaine. Les TICE ont de véritables atouts pour notre profession. Il s'agit, pour ôter les freins, de donner les moyens d'en user librement.