Danse-Lycée-N3-Viviane CIRILLO

De Conservatoire EPS
Aller à : Navigation, rechercher

Viviane CIRILLO - Lycée SAINT CHARLES - Marseille - Année 2011


[modifier]

Compétence propre 3 

Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique.


Compétence attendue en Danse, Niveau 3 :

Lycée Général et Technologique : B.O. n°4 du 29 avril 2010 (programmes) et B.O. n°31 du 6 sept 2007 (protocoles) - Lycée professionnel : spécial n°2 du 19 février 2009

  • Composer et présenter une chorégraphie collective à partir d’un thème d’étude proposé par l’enseignant, en faisant évoluer la motricité usuelle par l’utilisation de paramètres du mouvement (espace, temps, énergie), dans un espace scénique orienté.
  • Apprécier le degré de lisibilité du thème d’étude et l’interprétation des élèves danseurs.


Scénario didactique

La production vidéo propose un « scénario didactique » illustrant l’image de la compétence de niveau 3.

Ce scénario correspond à la 4ème séance d’un cycle de 10 leçons de deux heures pour une classe de 2nde lycée général et technologique. Les idées clés volontairement encadrées dans l’énoncé, sont les éléments de compétence traités dans ce scénario. Ils contribuent à l’atteinte de la compétence attendue (« composer et présenter une chorégraphie collective ».) et se déclinent en termes de connaissances, capacités et attitudes.

  • Connaissances : Percevoir l’intérêt d’introduire dans sa gestuelle les « paramètres du mouvement » par une nécessité et une logique intérieure du corps en mouvement, cette connaissance s’inscrit par une résonance sensible.
  • Capacités : Transformer sa «  motricité usuelle par l’utilisation des paramètres du mouvement », rendre lisible le « thème d’étude » par une juste « Interprétation des élèves-danseurs »
  • Attitudes :
    • (Pour le spectateur) : Percevoir la cohérence de l’utilisation des qualités dynamiques des interprètes => « Apprécier le degré de lisibilité ».
    • (Pour les danseurs) : S’emparer du résultat de son expérience corporelle en tenant compte de l’interaction avec les autres, pour imprimer le geste juste et le réinvestir.

Le choix des objets d’enseignement privilégie donc, le domaine de l’écriture du mouvement de manière à faire évoluer la motricité usuelle et permettre une meilleure lisibilité des formes gestuelles par la mise en jeu de ressources sensorielles, perceptives et proprioceptives.

Cette expérience esthétique favorisant une porosité du corps-matière et des qualités dynamiques intrinsèques (espace-temps-énergie), offre une cohérence d’apprentissage au regard d’une analyse structurelle de la compétence qui met l’accent sur le domaine de l’intentionnalité (utilisation des paramètres du mouvement et leur contribution à une meilleure interprétation et lisibilité).

Les éléments de compétence ciblés sur la mobilisation des outils de la construction chorégraphique collective, ne sont pas abordés de manière prioritaire dans cette page de présentation, cependant le contexte d’étude conduit à la prise en compte de l’autre dans un rapport exploratoire.

L’orientation scénique prend en considération l’espace d’intention propre à chacun pour donner à voir la multi dimensionnalité des corps dynamiques.

D’autre part la réception esthétique conduite par un cadrage explicite, en cohérence avec le thème d’étude, n’a pas fait l’objet d’un focusing dans ce visionnage.

Le logiciel « kinovéa » ne permettant pas l’écoute du monde sonore qui soutient les improvisations-explorations, la relation au contexte poétique favorisant la mobilisation d’un imaginaire, ne peut être saisie par le lecteur.

Sont inclus dans la vidéo, des textes déroulants qui permettent de mieux appréhender les différentes séquences.

Classe de 2nde (Lycée SAINT CHARLES - MARSEILLE) - Année : 2011



The media player is loading...